Montpellier : La Halle de l’innovation bientôt livrée

2
Actualité / Architecture /
Halle de l'innovation de Montpellier signée par le Studio Muoto

À l’image de La Cité à Toulouse, La Halle de l’innovation de Montpellier est en cours d’achèvement et devrait ouvrir ses portes dès 2022. Située sur dans la ZAC de Cambacérès en pleine mutation, à côté de la nouvelle gare TGV Montpellier Sud de France, cette Halle dédiée aux startup et aux structures fédératrices de l’innovation est un projet très attendu. Il s’inscrit dans la continuité de l’action portée par la Métropole de Montpellier en matière d’hébergement des entreprises. Son enjeu étant de créer un lieu d’activité flexible, attractif et évolutif. Sa fonction est d’héberger les jeunes entreprises en développement, mais également de favoriser les rencontres entre les associations et les acteurs de l’écosystème de l’innovation. 

Un bâtiment signé par le Studio Muoto

Pour répondre à ce cahier des charges, la conception architecturale de la Halle de l’innovation a été confiée aux architectes parisiens du Studio Muoto. D’une surface de 7 800 m2, le bâtiment prend la forme d’un damier alternant plateaux libres, patios intérieurs et grands espace ouverts aux événements. « La halle est ouverte et possède de multiples entrées et allées, semblables à des rues intérieures ombragées sur plusieurs niveaux. » Ici, pas de « carcasse rutilante ». Essentiellement des choix d’organisation. « L’espace sera connecté, traversant, capable de mettre en relation les entreprises. Pas de bureaux cloisonnés, mais des accès largement ouverts et un bâtiment accessible 24 heures sur 24. » La toiture « habitée » offrira aussi la possibilité de travailler… à l’extérieur.

Un environnement privilégié à proximité du parc de la Mogère

Aménagement du parc de la Mogère par Jacqueline Osty
Le futur parc urbain de la Mogère aménagé par la paysagiste Jacqueline Osty. © Osty & Associés.

Un environnement privilégié pour les futurs occupants de la Halle de l’innovation qui bénéficieront également de la proximité du nouveau parc de la Mogère. Autre projet phare de la ZAC de Cambacéres, l’aménagement de ce parc urbain de 30 hectares a été pensé par la paysagiste Jacqueline Osty, notamment responsable de la revalorisation des berges de Seine rive gauche, du zoo de Vincennes, de la place Bellecour à Lyon et de la promenade des Sables d’Olonne.

Se structurant autour d’une succession de bassins hydrauliques paysagers, le parc de la Mogère est conçu comme un lieu de vie pour des activités récréatives, sportives et événementielles. Il doit aussi « assumer des fonctions de couloir hydraulique et de bassin de tamponnement » afin de récupérer les eaux de pluie. En préservant ainsi ces lieux humides, le parc urbain de la Mogère doit venir renforcer la biodiversité déjà présente. À terme, près de 1 400 arbres y seront plantés. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisé par : La Collab