La Cité redonne vie aux Halles Latécoère

3
Actualité / Architecture /
La Cité, abritée dans les anciennes Halles Latécoère de Toulouse, Kansei TV
© Jean-Baptiste Thiriet / Région Occitanie.

La présidente de Région Occitanie, Carole Delga et la vice présidente, Nadia Pellefigue ont présenté le 5 mai le projet porté par la région Occitanie depuis 2017 avec l’acquisition des halles. Quatre ans plus tard, La Cité poursuit son envol et a ouvert ses portes en mars 2020. Ce sont déjà une cinquantaine de start-up et plus de cent quatre-vingt-dix personnes qui se sont installées dans les anciennes Halles Latécoère du quartier de Montaudran. Un site emblématique de Toulouse entièrement réhabilité et désormais résolument tourné vers l’innovation et l’économie de demain. À terme, La Cité doit accueillir trois cents start-up, TPE et PME en croissance, et autres partenaires de l’innovation numérique. 

Lieu de travail, de collaborations et d’échanges, les anciennes Halles Latécoère abrite d’ores et déjà l’Agence de développement de la Région, Ad’Occ, un espace tiers-lieu géré par At Home et un FabLab (le RoseLab) animé par Manatour. Nubbo a également rejoint La Cité pour jouer à plein son rôle d’incubateur et d’accélérateur régional. L’accueil de la French Tech Toulouse en avril 2021. Cette dernière rassemble les acteurs de l’écosystème tech toulousain autour du label French Tech, le label international des entreprises innovantes françaises. Leur mission principale consiste à faciliter l’accès aux programmes et au réseau French Tech et à animer l’écosystème.

Un restaurant ouvrira prochainement ses portes et les premiers événements à destination du public se tiendront dès la fin du mois de mai.

Un projet architectural signé TAA

© Philippe Rol / Région Occitanie.

L’occasion pour tous de découvrir la métamorphose des anciennes Halles Latécoère, témoin de l’aventure aéronautique de Toulouse. Leur réhabilitation a été confiée à l’agence Taillandier Architectes Associés (TAA) associée à l’architecte en chef des monuments historiques, Pierre-Yves Caillault. Le projet architectural valorise l’ouvrage existant, notamment par la mise en valeur de la structure des halles et une intervention légère émanant du sol, ne touchant que très peu l’existant. Les différents programmes s’implantent dans des volumes en ossature bois sous les charpentes existantes. Ces volumes se développent majoritairement dans les deux nefs latérales, afin de libérer la nef centrale, seule nef en charpente métallique, pour offrir un large espace ouvert dédié à l’accueil d’événements. Le choix d’une construction en ossature légère permet de garantir une grande flexibilité de l’équipement et des espaces. L’esprit d’origine du bâtiment historique est parfaitement conservé tout en lui donnant une nouvelle destination, tournée vers l’innovation collaborative. 

(Re)découvrez avec Kansei TV la genèse de ce projet ambitieux décrypté en 2019 par Carole Delga, présidente de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, et suivez dans les semaines à venir notre prochain reportage vidéo consacré à La Cité. 

Commentaires

  1. Belle idée que celle de redessiner les arcatures de la façade en tordant des lames métalliques. Bravo les archis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisé par : La Collab