La piste d’essai d’Hyperloop bientôt opérationnelle

1
Actualité /

L’hyperloop bientôt en test sur Toulouse :

Les derniers tubes sont en place et le premier système complet d’Hyperloop est sur le point d’être achevé. Les tests devraient commencer en avril.

Le projet d’Elon Musk lancé en 2013, est testé dans plusieurs sites à travers le monde, et nous vous avions déjà présenté son site Toulousain dans notre article d’avril 2018.

Ce train ultra rapide fera circuler, à plus de 1.000 km/h, des capsules pressurisées, ou « pod », dans un tube à basse pression. Deux sites sont implantés en France :  la société Transpod à Limoges et Hyperloop TT à Toulouse. Cette dernière est une société américaine dirigée par Dirk Ahlborn et Bibop Gresta.

hyperloop, TT, kansei

L’idée est de limiter les frottements aérodynamiques et de frôler le mur du son.  L’assemblage de la piste d’essai qui mesure plus de 320 mètres est maintenant prêt. Elle est composée de seize tubes de 20 mètres de long d’un diamètre intérieur de quatre mètres, fabriqués en Espagne par Haizea Group.

hyperloop, TT, kansei

En avril, les premiers tests prévus concerneront : la dépressurisation du système et le dispositif électromagnétique. hyperloop, TT, kansei Ces tests seront ensuite menés avec des passagers mais aussi du fret. Environ 40 millions d’euros sur cinq ans seront investis dans ce site. « Notre système à Toulouse sera le seul à être entièrement assuré et certifié par les principales agences mondiales en matière de sécurité », a indiqué Bibop Gresta, président d’Hyperloop Transportation Technologies (Reuters).

Pour en savoir plus :
Le site global d’Hyperloop

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisé par : La Collab