Musée Champollion de Figeac : « Eurêka », les hiéroglyphes ont 200 ans !

2
Actualité / Patrimoine /

Eurêka, traduction en grec ancien de « j’ai trouvé ». « Je tiens l’affaire » aurait prononcé, le 27 septembre 1822, Jean-François Champollion, l’égyptologue natif de Figeac, père de l’égyptologie même, qui disait d’ailleurs, «Je suis tout à l’Egypte, elle est tout pour moi », alors qu’il allait percer le mystère d’une écriture alors muette, en déchiffrant les hiéroglyphes.

Fasciné, subjugué même par cette civilisation oubliée, passionné par la civilisation des pharaons mise au goût du jour alors par l’expédition en Egypte de Bonaparte, en 1798-1799, Champollion, ce surdoué, maitrisant moult langues anciennes, mobilise toutes ses forces pour trouver la clef du décodage de ce langage.

200 ans plus tard, sa ville natale qui l’a déjà honoré du musée Champollion, labellisé du remarquable « Les Ecritures du Monde », organise depuis début juillet un événement monumental pour célébrer le bicentenaire de cette avancée scientifique tout simplement sensationnelle, baptisé « Eurêka ! Champollion 2022 ».

Tout un programme « Eurêka » culturel et touristique combinant, jusqu’à la fin octobre, sciences, spectacle vivant et rencontres, mais aussi des projections juste « wouah ! » contant l’histoire de ce Lotois qui est vraiment sorti…du lot !

PLUS EN PROFONDEUR QUE THOMAS YOUNG

L’émotion promet d’être intense au sein de ce musée, accueillant 40.000 visiteurs annuels, car tout sur le travail incroyable sur la pierre de Rosette, découverte par les soldats français dans le delta du Nil, sera mis en exergue avec sons et lumières. Une pierre noire gravée de trois textes, un en grec ancien, un autre en démotique, une écriture égyptienne tardive, et la dernière en hiéroglyphes.

Jean-François Champollion, savant à la curiosité aiguisée, va alors encore plus en profondeur que son alter ego anglais Thomas Young, de 15 ans son aîné, le déchiffreur lotois observe que le texte hiéroglyphique renferme trois fois plus de signes que le texte grec ne compte de mots.

Il affirme alors que les hiéroglyphes sont bien plus que des idéogrammes, mais peuvent servir de signes phonétiques comme l’alphabet. Eurêka, Champollion déchiffre les noms de Cléopâtre, Ramsès et Thoutmosis.

Sa découverte le fait tomber en inconscience eti Il mourra de surmenage à 42 ans après avoir posé enfin les pieds en Egypte, le pays de ses rêves et…des ses merveilles.

Exposition « Eurêka ! Champollion 2022 ».
Musée Champollion-Les Ecritures du Monde
Place Champollion
Figeac (Lot)
Tel : 05 65 50 31 08
Du samedi 9 juillet au dimanche 9 octobre 2022.
De juillet à août : tous les jours de 10H30 à 13H et de 14H à 18H.
De septembre à octobre : tous les jours sauf le lundi de 10H30 à 13H et de 14H à 18H.
Les jauges sont limitées par journée.
Le port du masque est obligatoire.

Musée Champollion-Exposition temporaire : 7 euros.
Musée Champollion-Musée d’Histoire de Figeac : 7 euros.
Musée Champollion-Exposition temporaire- Musée d’Histoire de Figeac : 9 euros.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réalisé par : La Collab