L’Occitanie au rendez-vous du TerraFibra Award 2021

0
Architecture / Récents /

Le TerraFibra Award 2021, prix mondial de l’architecture contemporaine en terre et/ou fibres végétales, a révélé ses quarante finalistes. Quarante écoconstructions sélectionnées sur les cinq continents pour leur qualité esthétique, leurs avantages constructifs et leurs bénéfices environnementaux. En les valorisant, le TerraFibra Award participe ainsi à la reconnaissance par la profession et le grand public des matériaux bio et géosourcés. Son objectif : distinguer des projets remarquables en soulignant le courage des maîtres d’ouvrage qui ont fait le choix de la terre et des fibres végétales, la créativité́ des architectes et le savoir-faire des artisans et des entrepreneurs. Parmi les quarante nominés issus de dix-neuf pays, trois projets ont été réalisés en Occitanie. 

L’Aria, centre culturel de Cornebarrieu (31)

Concourant dans la catégorie Équipement public culturel, le centre culturel Aria de Cornebarrieu, en périphérie de Toulouse, est un bâtiment polyvalent. Dessiné par l’Atelier Philippe Madec, il rassemble dans un même lieu une salle de spectacle modulable, une médiathèque et un auditorium. Parfaitement intégré au site, l’édifice est posé sur pilotis et enjambe la digue existante. Ce bâtiment écoresponsable à l’architecture frugale conjugue ainsi qualité environnementale et qualité d’usage. L’Aria est le premier bâtiment public en France avec des murs porteurs en briques de terre crue. Le bâtiment est lauréat du Prix national de la construction bois 2017. 

Aerem, usine BEPOS en bois et paille à Pujaudran (32)

Finaliste de la catégorie Bâtiment d’activités, l’usine de l’équipementier industriel Aerem pensée par l’agence toulousaine Seuil Architecture est un projet participatif éco-conçu avec ses utilisateurs. Présentant une structure béton et métal, cette usine évolutive de niveau BEPOS (bâtiment à énergie positive) est constituée de cloisons en caissons bois remplis de paille pour ses vertus thermiques et acoustiques. Facilement démontables, ils pourront être déplacés pour permettre d’agrandir le bâtiment. Cette construction exemplaire a déjà valu à Seuil Architecture plusieurs prix internationaux et nationaux. Notamment une double récompense aux Trophées de la construction 2019

Le Groupe scolaire Paul-Bayrou de Saint-Antonin-Noble-Val (82)

Nominé dans la catégorie Équipement public scolaire ou sportif, le Groupe scolaire Paul-Bayrou de Saint-Antonin-Noble-Val est un exemple de bâtiment frugal. Traité par l’agence Mil Lieux en bois, pierre et terre crue, il offre une image contemporaine des matériaux traditionnels. Le bardage et les menuiseries sont en châtaignier provenant d’un proche massif forestier. Ils s’harmonisent avec le calcaire du mur de soutènement, partiellement construit avec des pierres de taille récupérées sur le site. À l’intérieur, les circulations sont rythmées par l’alternance de panneaux en hêtre et de murs trumeaux en terre crue. 

Ces trois projets et les autres bâtiments finalistes du TerraFibra Award 2021seront présentés dans une exposition itinérante et dans un livre associé, coproduits en partenariat avec le Pavillon de l’Arsenal. L’exposition débutera sa tournée à Paris cet automne. Son inauguration sera l’occasion de remettre les trophées aux dix lauréats de cette troisième édition du TerraFibra Award. En attendant, tous les finalistes sont à découvrir ICI

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réalisé par : La Collab