Les Îlots de Gruissan : une expérience unique en France !

3
Actualité /

Le projet est unique en France et a vu le jour à Gruissan. Baptisé Les Îlots de Gruissan, il s’agit du premier établissement de tourisme nautique constitué de trente-cinq LodgeBoats tournés vers le large de la Méditerranée. Un pari ambitieux pris par l’Office du tourisme et son port de plaisance pour renforcer l’attractivité de la station balnéaire. Gruissan est la seule ville en France à être équipée de ces habitats flottants et la première en Europe en termes de volume. « C’est la naissance d’une nouvelle filière touristique » se félicite le maire de Gruissan, Didier Codorniou, par ailleurs premier vice-président de la région Occitanie qui a soutenu le projet via le Plan Littoral 21. 

D’ici le 1er juillet, la flotte des Îlots de Gruissan comptera trente-cinq LodgeBoats amarrés dans l’avant-port, face aux chalets. © Jean-Michel Deguine – Alliance Plaisance.

Après le succès de l’expérimentation des deux premiers prototypes de LodgeBoats, amarrés devant la capitainerie du port de Gruissan depuis novembre 2019, le projet passe à la vitesse supérieure. Le 1erjuin prochain, quinze LodgeBoats flambant neufs seront installés dans l’avant-port, plein Sud, face aux chalets. Dès le 1er juillet, la flotte des Îlots de Gruissan sera au complet et comptera trente-cinq habitats flottants. À terme, les LodgeBoats seront disponibles à la location toute l’année.

Des LodgeBoats made in France

Pour la réalisation des Îlots de Gruissan, la ville s’est tournée vers Alliance Plaisance, entreprise implantée à Sète en charge du projet. Les LodgeBoats ont été designés par la société aveyronnaise Carré de vie puis fabriqués par des industriels français. Chalet Fabre à Rodez pour l’habitat, spécialisé dans la construction de chalets modulaires. Et Metalu, entreprise nantaise, pour la partie immergée des LodgeBoats, le raccordement des eaux usées et l’homologation à la navigation. 

Amarrés à quai, tels des bateaux, les LodgeBoats répondent aux normes de sécurité propres à l’environnement maritime. Pour un confort maximum, ils sont alimentés en eau et en électricité depuis les pontons et les eaux usées sont évacuées via le tout-à-l’égout. Trois cents touristes ont déjà fait l’expérience de ces habitats flottants l’été dernier. À n’en pas douter, ils seront encore plus nombreux cet été… 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisé par : La Collab