Le Prix national de la construction bois 2020 a rendu son verdict

4
Actualité / Architecture /

Comme chaque année, le concours du Prix national de la construction bois est ouvert aux architectes, maîtres d’œuvre, constructeurs et maîtres d’ouvrage « désirant proposer une ou plusieurs de leurs réalisations révélant le potentiel du matériau bois dans la construction, la rénovation ou la réhabilitation ». Pour cette 9eédition, plus de sept cent vingt projets ont été déposés. Un record de participation (en hausse de 20 % par rapport à l’année dernière) qui ne fait que confirmer l’attrait pour la filière bois dans la construction architecturale contemporaine.

Composé de vingt-deux professionnels de la promotion, de l’expertise et de la construction bois, le jury a été cette année particulièrement attentif non seulement à l’utilisation des matériaux biosourcés mais aussi à la performance énergétique et environnementale des bâtiments en compétition. « Avec la finalisation de la RE 2020, tous les acteurs de la construction et de l’aménagement sont confrontés à un enjeu majeur : concevoir et démontrer la viabilité de bâtiments et aménagements publics et privés de plus en plus vertueux. »

Huit 1er Prix décernés

 

1er Prix Habiter ensemble

1er prix Habiter ensemble Prix national de la construction bois, Kansei TV

© Cécile Septet / Koz Architectes / ASP Architecture.

Sensations – Strasbourg (67)

Koz Architectes / ASP Architecture

Particulièrement novateur, le programme immobilier Sensations de Bouygues Immobilier a décroché le plus haut niveau du label Bâtiment Bas Carbone (BBCA) en décembre 2019. Il accueille plus de cent quarante logements dans trois immeubles, dont l’un s’élève à trente-huit mètres de haut. Ce qui en fait « la plus haute tour de France en logements 100 % bois ». L’obtention de ce label s’explique notamment par le recours à des matériaux naturels et biosourcés, et par les performances énergétiques exemplaires des logements.

 

1er Prix Habiter une maison

Maison Mouvaux – Mouvaux (59)

Tank Architectes

1er prix habiter une maison prix national de la construction bois, Kansei TV

© Julien Lanoo.

La maison lauréate de cette catégorie a été récompensée pour ses qualités architecturales, ses formes géométriques contemporaines et sa luminosité. S’intégrant parfaitement dans son environnement, le toit est une coque de bois creusée et percée ponctuellement pour venir chercher le soleil, les vues sur le jardin, les arbres et leurs cimes.

 

1er Prix Réhabiliter un équipement

Little Atlantique Brewery (LAB) – Nantes (44)

Christophe Theilmann / Arthur Barbara

1er prix Réhabiliter un équipement Prix national de la construction bois 2020, Kansei TV

© David Gallard.

Le Little Atlantique Brewery (LAB) est un projet de réhabilitation d’une ancienne huilerie datant de 1856. Le bâtiment abrite aujourd’hui une halle de brassage de bières, un pub et une salle événementielle. Le principal défi de cette reconversion a consisté à créer des ouvertures. Pour y répondre, une extension en charpente bois visible et intégralement vitrée ainsi qu’une porte vitrée coulissante monumentale permettant d’ouvrir la moitié de la façade ont été créées. Le style industriel alliant bois massif, béton, acier et verre a particulièrement été apprécié.

 

1er Prix Réhabiliter un logement, prix national de la construction bois 2020, Kansei TV

© Per Rasmusson Architecte.

1er Prix Réhabiliter un logement

La Cour sur Blangy – Blangy-le-Château (14)

Per Rasmusson Architecte

Ce projet présente la rénovation et l’extension d’une ancienne grange normande à colombages transformée en maison à la fois résolument moderne et respectueuse de son environnement. Cette maison bioclimatique conçue en matériaux recyclés et biosourcés a été félicitée pour le respect du bâtiment d’origine.

 

1er Prix Apprendre – Se divertir

École maternelle Vincent Auriol – Paris (75013)

LA Architectures / Atelier Corentin Desmichelles

© Charly Broyez.

Construite en bois, brique et paille, l’école maternelle Vincent Auriol à Paris a été labellisée Passiv Haus, bio et géo-sourcée. Elle met en œuvre de l’épicéa originaire de France et d’Europe, et du mélèze pour le revêtement extérieur. Le jury a particulièrement apprécié la qualité architecturale du projet.

 

1er Prix Travailler – Accueillir

Domaine de l’Hortus – Cave viti-vinicole – Valflaunes (34)

Michèle Orliac / Miquel Batlle

© Michèle Orliac.

Le domaine de l’Hortus est un vignoble niché au cœur du Pic Saint Loup. Sa cave viti-vinicole a entre autres été récompensée pour son insertion paysagère. Ce bâtiment industriel prend la forme d’une série de longères conçues en bois locaux qui s’immiscent entre les bandes boisées. Une architecture caméléon qui a su prendre la couleur du paysage.

 

 

1er Prix Aménager – Extérieur

Auvent de l’école du village d’Évisa (20)

Orma Architettura

© David Giancatarina et Julien Kerdraon.

L’auvent de l’école du village corse d’Évisa a été façonné en bois de châtaignier et pins Laricio, très présents dans les forêts avoisinantes. Imaginé comme une masse homogène, il vient se poser sur des poteaux aux allures de troncs. Le jury a notamment été séduit par l’intégration paysagère et la complémentarité des matériaux pierre/bois.

 

1er Prix Aménager – Intérieur

Au cœur du bois – Rennes (35)

Atelier MOS

© Jérome Bachet.

Un projet de bureaux récompensé dans la catégorie Aménagement intérieur pour ses choix esthétiques, fonctionnels et pratiques. Aménagé avec du châtaignier, du chêne, de l’épicéa et du peuplier provenant de Bretagne ou des Pays-de-la-Loire, Au cœur du bois a également été salué pour ses performances acoustiques qui offrent aux salariés sérénité et bien-être au travail.

 

 

Un concours organisé par France Bois Régions, avec le soutien financier du Codifab, de France Bois Forêt, du VIA et de PEFC France.

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisé par : La Collab