Le Prix de la femme architecte 2019 décerné à Dominique Jakob

2
Actualité / Architecture / Récents /

Organisé depuis 2013 par l’Association pour la recherche sur la ville et l’habitat (ARVHA), le Prix femmes architectes s’adresse aux femmes architectes exerçant en France et inscrites au Conseil national de l’ordre des architectes. Cette distinction entend défendre le rôle des femmes dans le monde de l’architecture et du bâtiment. Son ambition est ainsi « de mettre en valeur les œuvres et les carrières de femmes architectes, afin que les jeunes femmes architectes puissent s’inspirer des modèles féminins existants, et d’encourager la parité dans une profession à forte dominante masculine. »

Pour cette septième édition, Dominique Jakob de l’agence parisienne Jakob + MacFarlane remporte le Prix de la femme architecte 2019 décerné en décembre au Pavillon de l’Arsenal, à Paris. Trois autres récompenses ont également été attribuées à Marie Perin (Jeune femme architecte), Fabienne Bulle (Œuvre originale) et Francine Houben (Prix international). Au total, quatre cents femmes architectes se sont cette année portées candidates présentant quelque mille quatre cents projets… Dominique Jakob a quant à elle fait le choix de présenter au jury cinq réalisations.

La Cité de la mode et du design à Paris (2008)

Cité de la mode et du design, Dominique Jakob, Prix femme architecte 2019, Kansei TV

© Jakob + MacFarlane/Nicolas Borel.

La Cité de la mode et du design a été réalisée dans les anciens édifices des Docks de Paris. Inspiré par les flux de la Seine et ceux des promenades sur les berges du fleuve qui mènent jusqu’aux nouveaux quartiers de Seine Rive Gauche, le projet transforme le bâtiment industriel en mettant en relief son ossature en béton originelle datant de 1907. Une nouvelle enveloppe constituée d’une structure tubulaire métallique et de verre sérigraphié, baptisée plug-over, vient protéger la construction existante et les nouvelles fonctions greffées sur celle-ci. Cette nouvelle peau extérieure permet non seulement d’exploiter au maximum l’enveloppe du bâtiment mais aussi de mettre en place un espace public fluide et continu. Le bâtiment prolonge ainsi les promenades publiques en surplomb au-dessus de la Seine jusqu’à sa grande terrasse panoramique.

Les cent logements Hérold à Paris (2008)

Logements Hérold, Dominique Jakob, Kansei TV       Logements Hérold, Dominique Jakob, Kansei TV

Les cent logements Hérold est une réhabilitation de la parcelle de l’ancien hôpital Hérold dans le 19earrondissement de Paris. Dans le but de concevoir des logements sociaux de qualité, le projet s’est inscrit dans une démarche écoresponsable. Sur un terrain en pente, les trois immeubles aux plans verticaux octogonaux et aux plans horizontaux ondulants composent une réelle scénographie urbaine. Possédant un jardin intérieur, ces logements sociaux ont été conçus pour offrir à leurs occupants un mode de vie de qualité. Chaque habitation bénéficie ainsi de larges ouvertures extérieures permettant un apport de lumière naturelle et possède un balcon pour pouvoir profiter au maximum de l’orientation vers le sud.

Le Cube Orange à Lyon (2010)

Cube Orange, Dominique Jakob, Prix femme architecte 2019, Kansei TV      Cube Orange, Dominique Jakob, Prix femme architecte 2019, Kansei TV

Le Cube Orange se dresse dans le quartier des Docks de Lyon, sur les rives de la Saône. Abritant le siège social du promoteur immobilier Groupe Cardinal et un showroom de design contemporain, le bâtiment est conçu comme un cube orthogonal découpé par un grand vide répondant aux besoins de lumière, de circulation d’air et de vues. Ce cube évidé est revêtu d’une seconde peau d’aluminium perforée faisant référence au minium, couleur industrielle récurrente sur les sites portuaires. Le dernier étage est traité en retrait avec une grande terrasse depuis laquelle on peut apprécier tout le panorama de Lyon, la Fourvière et Lyon-Confluence.

Les Turbulences, Frac Centre à Orléans (2013)

Frac Centre Orléans, Dominique Jakob, Prix femme architecte 2019, Kansei TV

© Jakob + MacFarlane/Roland Halbe.

Le nouveau Frac Centre (Fonds régional d’art contemporain) est construit à Orléans sur le site des subsistances militaires. Cette opération de réhabilitation des anciens bâtiments datant du XIXe siècle s’accompagne de la création d’une nouvelle structure décomposée en trois excroissances de verre et d’acier appelées les Turbulences. Intégralement conçue au moyen d’outils numériques, cette architecture est recouverte d’éléments tous uniques : panneaux extérieurs en aluminium pleins ou perforés, et intérieurs en bois. Le projet a été nominé au prix de l’Équerre d’Argent en 2013 et a reçu la mention spéciale aux A+ Awards en 2014.

Le siège social d’Euronews à Lyon (2014)

Siège Euronews, Dominique Jakob, Prix femme architecte 2019, Kansei TV

© Jakob + MacFarlane/Nicolas Borel.

Ce projet a été conçu en 2005 pour le même concours que le Cube Orange déjà construit sur la rive de la Saône. Les deux bâtiments ont été désignés de sorte qu’ils puissent être vus par le public le long des quais comme un ensemble de bâtiments affichant des morphologies différentes mais néanmoins en dialogue. Conçu comme un immense parallélépipède, le Cube Vert est creusé dans son épaisseur par deux formes coniques qui libèrent des vides spectaculaires au sein de la masse construite. Ces dernières prennent base au cœur du bâtiment pour s’ouvrir largement sur la façade vers le fleuve et ouvrir la vue au maximum. Ces atriums sont également imaginés comme deux yeux gigantesques sur le fleuve et son environnement. Symboliquement, les yeux représentent également ceux d’Euronews, récepteurs abstraits, capturant les événements du monde qui nous entoure.

Dominique Jakob, Kansei TV

Dominique Jakob, Prix de la femme architecte 2019 succède à sa consœur Nicole Condorcet récompensée en 2018. © Alexandre Tabaste.

À propos de Dominique Jakob

Dominique Jakob est diplômée de l’École d’architecture Paris-Villemin (1991) et titulaire d’une licence en histoire de l’art. Elle enseigne à l’École d’architecture Paris-Villemin et Paris-Malaquais de 1994 à 2004, à l’École spéciale d’architecture, ainsi qu’au Southern California Institute of Architecture de Los Angeles en 2018. Dominique Jakob est également membre titulaire de l’Académie française d’architecture depuis 2016. Avec Brendan MacFarlane, elle fonde en 1998 l’agence Jakob + MacFarlane qu’ils orientent ensemble « comme un laboratoire expérimental en architecture tourné autour de la transition environnementale et la culture du numérique. » Trois ans plus tard, elle devient Officier des arts et des lettres. De 2012 à 2018, Dominique Jakob est choisie par la Ville de Toulouse comme architecte conseil auprès des services de l’urbanisme.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisé par : La Collab