L’Atrium, le futur learning center de l’université Paul Valéry de Montpellier

2
Architecture /
Projet de l'Atrium de l'université Montpellier III Paul Valéry, Kansei TV
Perspective du projet de l’Atrium de l’université Montpellier III Paul Valéry depuis la place de la voie domitienne. © SCAU – Coste Architecture.

L’Atrium de l’université Paul Valéry de Montpellier sort de terre. En chantier depuis le printemps 2019, le futur learning center est le projet phare de l’Opération Campus de Montpellier. Initiée en 2008, cette opération d’envergure nationale vise à développer au profit des universités des sites d’excellence à forte visibilité, se traduisant notamment par des campus rénovés et ouverts sur la ville et le monde socioéconomique. Vingt-cinq opérations en faveur de l’enseignement supérieur et de la recherche sont déjà engagées. 

À Montpellier, la faculté des lettres et sciences humaines Paul Valéry poursuit ainsi sa métamorphose. La plus importante depuis sa création en 1966. La construction de l’Atrium en est la pièce maîtresse. Dessiné par l’agence d’architecture parisienne SCAU, associée à l’agence montpelliéraine Coste Architectures, l’Atrium constituera un « bâtiment-signal » à l’entrée du campus universitaire. Jouant sur des courbes épurées et la transparence de strates vitrées, le learning center a été pensé par l’équipe de maîtrise d’œuvre « comme un grand loft de 15 000 m2 reposant sur des voiles en béton architectonique et des poteaux en béton armé ». 

Trois inspirations : le Surf, le Souffle et le Nuage

Le livre est au centre de la réflexion des architectes qui a donné naissance à trois ambiances : le Surf, le Souffle et le Nuage. Le Surf, au rez-de-chaussée, est un espace sans cloisons ni poteaux. Par un jeu de pentes, véritables prouesses techniques, de son plancher et de son plafond, il dessert les lieux de rencontres : la cafétéria, l’auditorium, la salle d’exposition, l’accueil de la bibliothèque… Le Souffle, vaste escalier monumental, mène aux salles de lecture et de coworking déployées sur les trois niveaux supérieurs : le Nuage. Elles se superposent comme des feuilles de papier prolongées en façade par de larges casquettes en guise de brise-soleil. 

L’Atrium : une bibliothèque nouvelle génération

Pour l’université Montpellier III Paul Valéry, maître d’ouvrage, le projet est ambitieux. Il s’agit de doter le campus d’un « lieu du savoir vivant modernisant la fonction de bibliothèque universitaire et les services aux étudiantsLe learning center mêle la bibliothèque universitaire traditionnelle avec de nouveaux services multimédias et numériques. Il proposera des services regroupés et coordonnés différemment, des modes et des usages innovants et plus performants d’appropriation des connaissances, et permettra de tisser ou renouer du lien social. » Incarnant la nouvelle génération de bibliothèque, l’Atrium offrira en outre une grande flexibilité en termes d’ouverture. Sa livraison est prévue pour la fin de l’année 2021. Et son ouverture aux étudiants est envisagée pour la rentrée universitaire de septembre 2022, le temps pour les services de l’université d’organiser le déménagement de l’actuelle bibliothèque vers l’Atrium. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisé par : La Collab