Grand Matabiau, Quais d’Oc : Güller Güller succède à Joan Busquets

1
Actualité / Récents / Urbanisme /
© Güller Güller Architecture Urbanism. 

C’est officiel. Europolia, aménageur pour le compte de Toulouse Métropole du projet Grand Matabiau, Quais d’Oc, a retenu l’agence Güller Güller Achitecture Urbanism comme mandataire de la nouvelle équipe de maîtrise d’œuvre urbaine du projet toulousain. Le groupement constitué par l’agence suisso-hollandaise est entre autres composé de trois agences de paysagistes : Phytolab (Nantes), Gross.Max (Édimbourg) et Atelier Gama (Toulouse). Il intègre également plusieurs intervenants locaux dont l’agence V2S Architectes (Toulouse). Une équipe pluridisciplinaire et internationale qui prend donc la suite du projet initié à Toulouse depuis 2012 par l’agence catalane de Joan Busquets dont le contrat de maîtrise d’œuvre urbaine est arrivé à échéance en 2021. 

« Mathis Güller et son équipe imaginent la suite d’une histoire dont la rédaction a été initiée avec talent par Joan Busquets. Après dix ans d’études et de concertation, il s’agit de continuer à faire de Grand Matabiau, Quais d’Oc un projet exemplaire, à la fois ambitieux pour la métropole et à taille humaine, inscrit dans l’identité toulousaine. » 

Annette Laigneau, présidente d’Europolia. 

Une nouvelle étape opérationnelle pour Grand Matabiau, Quais d’Oc 

La consultation lancée s’inscrit ainsi dans la continuité du travail déjà effectué et porte sur la période 2022/2030. Elle offre l’occasion de remettre en perspective les enjeux du projet Grand Matabiau, Quais d’Oc avec ceux d’une ville durable qui réduit son empreinte carbone et s’adapte au changement climatique. Cette consultation coïncide avec l’entrée dans une phase plus opérationnelle du projet. Elle se matérialise en effet par la requalification de l’avenue de Lyon, la mutation du secteur Sernam ou encore les premiers travaux liés au pôle d’échanges Matabiau gares. 

L’équipe coordonnée par Güller Güller ancre sa démarche pour la reconfiguration du quartier gare dans la proximité aux habitants et aux acteurs du territoire. Sa volonté est d’en faire une partie intégrante de la ville et de ses faubourgs. Il s’agit aussi de penser un espace urbain plus généreux et plus vert, de faire rayonner l’ambiance du Canal du Midi jusqu’au faisceau ferroviaire, d’imaginer des cœurs d’îlots paysagers dans la continuité du canal, d’augmenter ainsi le confort d’été et la présence de la nature en ville. Plus de 700 arbres seront plantés. À terme, Grand Matabiau, Quais d’Oc comptera 450 000 m2 de logements, commerces, bureaux, services et 20 000 m2 d’équipements publics. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réalisé par : La Collab