Sérénis, le futur village d’entreprises du MEETT

3
Actualité / Architecture /

Le projet est baptisé Sérénis. À proximité immédiate du MEETT, il s’agit du futur village d’entreprises du nouveau Parc des expositions de Toulouse. Ce sera par ailleurs le premier programme du pôle économique du MEETT à sortir de terre. Porté par Lazard Group Real Estate, maître d’ouvrage et investisseur, associé à Kardham Cardete Huet Architecture et à Woodstock Paysage, Sérénis occupera une surface totale de 25 000 m2.

Vue aérienne projet village entreprise MEETT TOULOUSE _KARDHAM
Vue aérienne futur village entreprise MEETT_KARDHAM

Le village d’entreprises sera composé de deux bâtiments d’activités et de trois immeubles de bureaux organisés dans un grand parc paysager autour d’un cœur d’îlot commun. Il accueillera des PME-PMI de tailles et de métiers divers. Performances énergétiques et environnementales, ergonomie des lieux, espaces conviviaux et lumineux sont les objectifs recherchés pour ce projet. Exprimant une forte ambition environnementale, les espaces de bureaux seront entre autres certifiés BREEAM niveau Very Good. 

Au cœur du pôle économique du MEETT

Le chantier de Sérénis doit débuter fin mars. Sa mise en exploitation est prévue en plusieurs phases. La première sera livrée en 2023. Le projet s’inscrit ainsi dans la volonté d’Europolia, Société publique locale d’aménagement, de développer sur 54,4 hectares « un pôle économique permettant de répondre aux nouveaux besoins de services liés à l’activité du MEETT ». À terme, ce pôle économique accueillera en effet deux autres projets d’envergure. 

Pour accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions, un projet d’ensemble hôtelier 4 étoiles de 289 chambres, restaurants et services a ainsi été attribué en 2018 à l’enseigne Hilton et au promoteur Kaufmann et Broad, en collaboration avec l’architecte belge Xaveer de Geyter (agence XDGA).

 Un second complexe hôtelier 3 étoiles de type life-style complété par un centre d’affaires, des restaurants et une halle gourmande est également prévu. Confié à l’agence d’architecture Lacaton et Vassal (Pritzker 2021), ce projet propose une approche bioclimatique et un ensemble de systèmes simples contribuant au confort en limitant autant que possible le besoin d’installations mécaniques.

Deux nouveaux complexes hôteliers qui s’inscrivent dans le schéma des hébergements marchands de Toulouse Métropole 2018/2025 dont l’objectif est le développement d’environ 500 chambres adaptées à la clientèle d’affaires. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réalisé par : La Collab