Futur Parc des expositions de Rodez : un projet monumental

1
Architecture /
© Sarea Alain Sarfati Architectures.

Le projet est pharaonique et l’enjeu de taille. En réflexion depuis plusieurs années, la construction du Parc des expositions de Rodez aura bien lieu. Prévu dans la zone d’activités de Malan, à cheval sur les communes d’Olemps et de Luc-La Primaube, il s’agira du plus important parc des expositions situé entre Toulouse, Montpellier et Clermont-Ferrand. Sa vocation : accueillir des salons professionnels, des manifestations économiques mais aussi toutes sortes de rendez-vous sportifs et culturels. Pour Christian Teyssèdre, maire de Rodez et président de Rodez Agglomération, son attractivité ne fait aucun doute. « Ce parc des expositions est un signe fort pour le territoire. Il témoigne du rôle moteur de l’Agglomération en matière de développement économique. » 

Un projet signé Alain Sarfati

Alain Sarfati, architecte et membre de l’Académie d’architecture.

Au terme d’un concours d’architecture qui a rassemblé plus de soixante candidats, c’est le cabinet parisien S. AREA, fondé par Alain Sarfati en 1983, qui a été retenu. Grand maître français de l’architecture, mondialement reconnu, Alain Sarfati mène plusieurs projets de front. Mais il concède aujourd’hui volontiers que c’est la réalisation du futur Parc des expositions de Rodez qui le fait rêver. « J’ai envie que ce soit une vraie pépite. » précise l’architecte. 

Situé sur une parcelle de sept hectares, le projet d’Alain Sarfati s’articule autour d’un bâtiment flamboyant unique qui accueillera un espace central commun, une halle multifonction de 3 200 m2 et une halle complémentaire de 1 800 m2. L’amphithéâtre pourra accueillir de 2 300 à 3 000 personnes et, selon la configuration, jusqu’à 5 000 personnes debout. L’édifice culminera à trente-deux mètres de hauteur. Pour compléter ce projet, plus de 18 000 m2 de surface découverte permettront d’accueillir de grandes manifestations avec chapiteaux le cas échéant. L’ensemble comprendra 15 000 m2 de parkings (600 places) et deux hectares de réserve foncière pour une éventuelle extension du parc des expositions. 

Les travaux qui ont débuté en fin d’année 2020 devraient durer deux ans pour une livraison prévue en 2023. Rodez Agglomération sera accompagnée sur les financements par l’État, la Région et le Conseil départemental. 

Découvrez ici les autres projets et réalisations d’Alain Sarfati.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisé par : La Collab