Paix et biodiversité, la maison « Yakisugi »

21
10 septembre 2020

Tous les ans, le magazine Architectures À Vivre organise pour le public les journées d’Architectures À Vivre. Pendant ces journées – reportées cette année aux 16, 17, 18 et 23, 24, 25 octobre –, simples curieux, amateurs ou passionnés d’architecture ont l’opportunité de visiter partout en France quelque trois cents réalisations contemporaines d’exception en compagnie de leur concepteur.

 

Partenaire de cette vingtième édition, Kansei TV s’est rendue pour la première fois à Bordeaux et vous propose de découvrir un véritable havre de paix imaginé en parfaite harmonie avec son environnement. Une maison en bois brûlé (le Yakisugi), technique ancestrale japonaise, surélevée sur pieux pour préserver la biodiversité où « le jardin et le paysage font partie intégrante de la maison ». Un pari réussi par son propriétaire, paysagiste, qui a eu la gentillesse de nous recevoir et Julien Vincent de l’agence bordelaise Why Architecture en charge du projet. Découvrez en leur présence cette maison de zénitude au charme naturel que vous pouvez également visiter dans le cadre des Journées d’Architectures À Vivre en vous inscrivant sur www.journeesavivre.fr

 

Kansei TV ne manquera pas de revenir sur ces journées dédiées à l’architecture en vous présentant dès leur nomination les lauréats des Prix 2020 des Maisons d’Architectures À Vivre.

 

La technique du bois brûlé, de quoi s'agit-il ?

Le bois, généralement des planches de cèdre ou de mélèze, est littéralement brûlé selon une méthode japonaise ancestrale appelée Shou-sugi-ban. Ce bois porte le nom de Yakisugi. Cette technique consiste à brûler la surface extérieure d’une lame de bardage bois, originellement le Sugi (cèdre du Japon ou cyprès) afin de la rendre plus résistante. Ses vertus sont indéniables. Une fois la lame brûlée, la couche de carbone créée protège la fibre de bois des attaques des champignons et des insectes. La lame de bardage est plus résistante et a une meilleure durabilité dans le temps. Le bois Yakisugi peut être utilisé à de nombreuses fins. Comme revêtement extérieur ou finition intérieure (murs, plafonds, planchers), pour des clôtures, terrasses, meubles, matériaux de décoration… On le pose de la même manière qu’un bois classique.

 

Présent dans cette vidéo

Egalement dans cette vidéo :

Mathieu LACOMBE, Maisons à ossature bois, 06 32 33 24 62

Réalisé par : La Collab