Musée Champollion de Figeac : « Eurêka », les hiéroglyphes ont 200 ans !

Eurêka, traduction en grec ancien de « j’ai trouvé ». « Je tiens l’affaire » aurait prononcé, le 27 septembre 1822, Jean-François Champollion, l’égyptologue natif de Figeac, père de l’égyptologie même, qui disait d’ailleurs, «Je suis tout à l’Egypte, elle est tout pour moi », alors qu’il allait percer le mystère d’une écriture alors muette, en déchiffrant les hiéroglyphes.

Fasciné, subjugué même par cette civilisation oubliée, passionné par la civilisation des pharaons mise au goût du jour alors par l’expédition en Egypte de Bonaparte, en 1798-1799, Champollion, ce surdoué, maitrisant moult langues anciennes, mobilise toutes ses forces pour trouver la clef du décodage de ce langage.

200 ans plus tard, sa ville natale qui l’a déjà honoré du musée Champollion, labellisé du remarquable « Les Ecritures du Monde », organise depuis début juillet un événement monumental pour célébrer le bicentenaire de cette avancée scientifique tout simplement sensationnelle, baptisé « Eurêka ! Champollion 2022 ».

Tout un programme « Eurêka » culturel et touristique combinant, jusqu’à la fin octobre, sciences, spectacle vivant et rencontres, mais aussi des projections juste « wouah ! » contant l’histoire de ce Lotois qui est vraiment sorti…du lot !

PLUS EN PROFONDEUR QUE THOMAS YOUNG

L’émotion promet d’être intense au sein de ce musée, accueillant 40.000 visiteurs annuels, car tout sur le travail incroyable sur la pierre de Rosette, découverte par les soldats français dans le delta du Nil, sera mis en exergue avec sons et lumières. Une pierre noire gravée de trois textes, un en grec ancien, un autre en démotique, une écriture égyptienne tardive, et la dernière en hiéroglyphes.

Jean-François Champollion, savant à la curiosité aiguisée, va alors encore plus en profondeur que son alter ego anglais Thomas Young, de 15 ans son aîné, le déchiffreur lotois observe que le texte hiéroglyphique renferme trois fois plus de signes que le texte grec ne compte de mots.

Il affirme alors que les hiéroglyphes sont bien plus que des idéogrammes, mais peuvent servir de signes phonétiques comme l’alphabet. Eurêka, Champollion déchiffre les noms de Cléopâtre, Ramsès et Thoutmosis.

Sa découverte le fait tomber en inconscience eti Il mourra de surmenage à 42 ans après avoir posé enfin les pieds en Egypte, le pays de ses rêves et…des ses merveilles.

Exposition « Eurêka ! Champollion 2022 ».
Musée Champollion-Les Ecritures du Monde
Place Champollion
Figeac (Lot)
Tel : 05 65 50 31 08
Du samedi 9 juillet au dimanche 9 octobre 2022.
De juillet à août : tous les jours de 10H30 à 13H et de 14H à 18H.
De septembre à octobre : tous les jours sauf le lundi de 10H30 à 13H et de 14H à 18H.
Les jauges sont limitées par journée.
Le port du masque est obligatoire.

Musée Champollion-Exposition temporaire : 7 euros.
Musée Champollion-Musée d’Histoire de Figeac : 7 euros.
Musée Champollion-Exposition temporaire- Musée d’Histoire de Figeac : 9 euros.

Lot of saveurs, 10 ans

Lot of saveurs fête ses 10 ans.

Du 5 au 7 juillet 2019.

Avec un parrain d’exception, le Chef Christian Constant.

lot of saveurs avec Christian Constant

Pour fêter ses dix ans, Lot of saveurs propose un produit d’exception qui fait la fierté des Lotois : la truffe noire du Quercy (tuber mélanosporum), un des éléments phares de la haute gastronomie cadurcienne.

Le cuisinier médiatique multi-étoilé, Christian Constant, parrain de l’édition 2019, a accepté de se prêter aux habitudes du festival : il déambulera en fanfare le vendredi soir, nous livrera son appétit pour la truffe et participera au Grand Banquet qui prévoit, bien entendu, d’incorporer le produit phare dans son menu.

 

Pour sa 10e édition, les ingrédients seront les mêmes que les années passées :

Ateliers, démonstrations, dégustations…

La nouveauté sera le brunch organisé le dimanche en fin de matinée sous les arches du pont Valentré.

Rendez-vous pour 3 jours de festivités placés sous les auspices de la convivialité et du plaisir.

Vendredi 5 juillet

18h30 : Inauguration en fanfare et en compagnie du parrain de cette 10ème édition, Christian Constant. Départ sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Cahors.

A partir de 19h30 : Marché gourmand et festif sur la place des Républicains Espagnols (accès gratuit).

Samedi 6 juillet

À partir de 19h30 : Le Banquet – Grande Tablée avec ses 2 200 convives sur les Allées Fénelon

À partir de 22h30 : Concert (gratuit), venez swinguer en famille ou entre amis, sur les Allées Fénelon

Dimanche 7 juillet

De 11h à 14h30 : Brunch sous les arches du pont Valentré organisé par le Syndicat des traiteurs du Lot (payant).

A partir de 19h30 : La soirée des chefs des Bonnes Tables du Lot se déroulera autour de la cathédrale de Cahors pour célébrer ses 900 ans (payant).

 

Informations : Office de Tourisme 05 65 53 20 65 ou www.lotofsaveurs.fr

 

 

Contain Life transforme les containers maritimes en habitations

Contain Life est une jeune start-up située à Carcassonne, qui redonne vie aux containers maritimes pour les transformer en habitations alternatives et écologiques. Gérée par le fondateur de l’entreprise Jean Baptiste Jarretou, cette entreprise rassemble des savoirs-faire pluridisciplinaires grâce à des équipes de designers, d’ingénieurs et d’artisans passionnés ! Leur force : utiliser la synergie locale pour construire leur produit (bois de la montagne noire, étanchéité réalisée par une entreprise « du Pays » Pochon…)

Contain Life, Kansei, container maritime, architecture, Carcassonne

 

Soutenue par la région

Intégrée à une pépinière d’entreprises nommée Créaude, membre du réseau Synersud, Contain Life bénéficie de la force de ce réseau qui fédère des structures d’accompagnement d’entreprises innovantes en région Occitanie. Également soutenue par l’Agglomération de Carcassonne, la Chambre de Commerce et de l’Industrie, la Chambre d’Agriculture et Aude Tourisme, cette start-up prometteuse a obtenu des subventions par Transfert LR et la région Languedoc-Roussillon.

 

Soucieux de l’écologie

« En fabriquant ces habitations, nous mettons aussi en avant le respect de la planète, puisque nous la dépolluons en retirant des anciens containers pour leurs redonner une seconde vie, de plus nous avons sélectionné des matériaux durables et fabriqués en France. Les habitations font moins de 20m² avec une terrasse de 18m² il n’y a donc pas besoin de permis de construire, c’est une habitation mobile qui peut être déplacée avec un camion. 

Contain Life, Kansei, container maritime, architecture, CarcassonneContain Life, Kansei, container maritime, architecture, Carcassonne

Nous avons équipé le studio de cinq menuiseries en aluminium fabriquées en France. Ces ouvertures favorisent la luminosité naturelle pour réduire la consommation énergétique et garantir une isolation conforme à la réglementation thermique 2012. Le confort est assuré par une climatisation réversible et une double isolation (intérieure et extérieure) composée de boucliers thermiques », explique le fondateur de Contain Life, Jean Baptiste Jarretou.

 

Optimisation de l’espace

Leur première habitation se compose d’une pièce à vivre, d’une chambre séparée et d’une salle d’eau. La salle d’eau comprend un couloir de douche de 1,70 m pour garantir le confort des personnes à mobilité réduite. Cet espace de vie est équipé d’un grand meuble en bois qui sépare la chambre de la pièce à vivre. Ce meuble comprend plusieurs rangements et une kitchenette avec un frigo de 140L. Il a été conçu pour optimiser l’espace et pour réduire la superficie habitable sous le seuil des 20 m². Cette limite légale permet aux futurs acquéreurs d’obtenir une autorisation de construction en déposant une simple déclaration préalable.

Contain Life, Kansei, container maritime, architecture, Carcassonne

 

Côté design ?

La première habitation est le fruit d’une collaboration avec le designer Nicolas Kuseni (NK-Design) dont les enjeux de cette conception étaient de proposer une habitation insolite, en harmonie avec la nature. Le bardage atypique de l’habitat permet de développer une certaine curiosité.

Le mélange de corten et de bois se fond dans  n’importe quel endroit naturel. A destination des établissements touristiques de la région Occitanie mais aussi dédiées aux particuliers, ces habitations signées Contain Life ont un avenir tout tracé.

 

A découvrir…

La première habitation sera présentée au public lors d’un événement, le 1er Juin 2017 à Trèbes – 56 bis route du Cabardès. Venez nombreux découvrir cette « petite » merveille dans une ambiance jazzy, en compagnie du sommelier Olivier Zavattin qui mettra à disposition du vin pour les convives afin que la présentation de l’habitation se fasse en toute convivialité.

Pour en savoir plus…. http://containlife.fr/concept/

Habitat participatif : Montpellier innove avec le MasCobado

Bienvenue dans l’ère du partage et de l’échange où l’économie participative bat son plein. Un groupe d’habitants de l’ouest de Montpellier, plus exactement du quartier des Grisettes a surfé sur cette tendance en innovant avec la création du premier habitat participatif de la ville lancé en novembre dernier !

Le MasCobado qui signifie la MAiSon COopérative BAtie avec DOuceur répond non seulement aux besoins de ses habitants mais également à leurs contraintes financières, techniques, esthétiques et écologiques. Au total, plus de 23 familles pourront emménager dans un logement qu’ils ont eux-mêmes pensé et profiter de leur projet de vie, en côtoyant les voisins qu’ils ont choisis !

Cette nouvelle forme d’éco-logement participatif qui a demandé une intense préparation, commence déjà à faire des envieux et ne tardera pas à se multiplier sur le territoire. On note que depuis 2013, plus de 400 projets et initiatives au niveau national dont MasCobado ont été recensés. Plus répandu dans les pays nordiques européens comme la Suède, Les Pays-Bas, le Danemark ou l’Allemagne, l’habitat participatif est en bonne voie du côté de chez nous.

Des espaces collectifs tels des salles d’échange, des buanderies, des potagers extérieurs, des chambres d’amis et de rangement pour l’optimisation de l’espace…permettent de sortir de l’individualisme et de la solitude ambiants qui touchent notre société. Autre avantage, la mutualisation des charges entre les habitants aux profils divers (retraités, jeunes actifs, famille, célibataires…) répondant au souhait d’une mixité sociale. en effet, un montage financier et juridique novateur avec Promologis (entreprise sociale pour l’habitat) a permis à MasCobado d’être le premier projet français à mixer les statuts d’occupants.

Coté architecte, le défi relevé a été motivant : « Nous avons rencontré chaque futur habitant et travaillé individuellement sur l’intérieur de leur logement. C’est une  approche nouvelle et passionnante pour un immeuble collectif », explique Laurent Pelus, architecte DPLG HQE, cogérant de l’agence Architecture & Environnement.

Le projet de Mascobado a demandé à ses futurs habitants énormément d’investissement et de temps. Grâce à de petits groupes de travail spécialisés, un comité de pilotage, renouvelé tous les 6 mois et une réunion plénière mensuelle, les habitants ont pu s’organiser pour faire aboutir ce projet ambitieux.

A qui le tour ?

Toulouse : la métamorphose des Halles de la Cartoucherie

L’idée de transformer ce lieu baigné d’histoire en un immense espace de coworking et auberge de jeunesse provient d’un collectif de six chefs d’entreprise : la société Azalay, All4You, The Roof, Gilles Jumaire, la conciergerie Allo Bernard et le promoteur immobilier Gotham.

Ce sont les entreprises toulousaines qui vont être ravies de découvrir un lieu multi-fonctions avec une salle de spectacles pouvant accueillir entre 500 et 700 personnes lors de séminaire en semaine et d’une halle gourmande de 10 à 15 stands. « L’idée est de commander à l’un des ateliers et de s’installer où l’on veut car le mobilier est commun », précise Pierre-Olivier Dupuy, président de The Roof Toulouse et porte-parole du collectif des entrepreneurs.

Puisqu’il est dans l’air du temps de mêler l’utile à l’agréable, des salles de réunions flirteront avec des espaces dédiés au sport : yoga, danse, jumpline, escalade…sur plus de 3600m². La halle attenante, plus petite mais intégrée au projet, proposera des dortoirs et chambres privées. Un café propice aux échanges et un restaurant sont en cours d’étude afin de compléter l’offre.

Les travaux vont démarrer début 2018 pour une livraison fin 2019. Afin que ce projet d’envergure aboutisse des investisseurs ont injecté 22 millions d’euros dans une foncière, la « SAS du tiers-lieu » : Azalay et The Roof ont apporté 25% du capital, Gilles Jumaire 10% et Toulouse Métropole, via son aménageur Oppidea, 5%.

Crédit photo : Rémy Gabalda – ToulÉco

Bâtiment THALES: Lauréat Pyramides d’Argent 2017

Le concours régional des Pyramides d’argent organisé par FPI OCCITANIE Toulouse Métropole, récompense les programmes immobiliers régionaux répondant à des critères de performance thermique, d’intégration environnementale, de durabilité, d’esthétique et d’innovation. Le bâtiment THALES à Labège a obtenu « le prix de l’immobilier d’entreprise » avec Pitch promotion et l’agence d’architecture- LCR architectes.

Retrouvez la vidéo de Thales diffusée en mars 2017.

Cet immeuble de bureaux a répondu aux qualités esthétiques, innovantes en termes d’équipements, de conception et d’usages… Ses forces : un espace de travail ouverts et flexibles offrant des services comme un restaurant d’entreprise, des vestiaires et douches pour les employés sportifs, un stationnement dédié et une vue dégagée sur l’extérieur.

Prochaine étape remporter les Pyramides d’Or délivrées le 05 ou 06 juillet prochain à Paris !

Promis, on vous tiendra au courant…

Montaudran Aérospace : Nouvelle résidence universitaire

La semaine dernière nous avions publié une actualité sur le projet 2018 de reconversion culturelle du site de Montaudran baptisé la Piste des Géants

Cette année, c’est bien la plus grande résidence universitaire de France qui verra le jour dans ce même quartier ! Avec plus de 565 chambres soit plus de 485 logements, ce projet de Kaufman and Broad, dessiné par le cabinet toulousain Taillander Architectes Associés (projet du centre commercial Val Tolosa à Plaisance-du-Touch et Parc des expositions de Beauzelle…) fera battre le cœur de nombreux étudiants.

Cet projet faramineux, née d’un partenariat entre le secteur public (Toulouse Métropole) et privé (Oppidea) proposera un parking de deux niveaux en sous-sol et de nombreux espaces communautaires sur plus 1 000 m2 propices au partage et à l’échange avec des lieux ouverts vers l’extérieur.

Cette résidence offrira également à ses occupants un toit terrasse baigné de lumière pour un confort optimal !

Les commerces ne seront pas en reste et complèteront l’offre de logement avec, au rez-de-chaussée, des boutiques de biens et services pour le bien-être des habitants.

Projet à suivre…

Kansei s’ouvre sur l’Occitanie et redécouvre Montpellier…

⏩ Cemex partenaire de Kansei nous a offert une visite guidée des particularités architecturales de Montpellier et de ces bâtiments emblématiques. ⏪

Pour poursuivre la tradition des folies du XVIIIe siècle, la Ville de Montpellier a décidé d’impulser la conception et la réalisation de 12 ‘Folies’ du XXIe siècle, témoins de la vitalité et l’innovation architecturale du patrimoine urbain de Montpellier.

Lieux d’exception dans la ville, visibles depuis les lignes de tramway, ces ‘Folies’ ont vocation à présenter une architecture contemporaine, audacieuse et innovante. Elles sont destinées à enrichir le patrimoine architectural de Montpellier, salué par The New York Aimes en 2012. A terme, elles constitueront un nouveau parcours de Folies architecturales caractérisées par un regard neuf et original sur l’architecture.

La première FOLIE « la folie divine » conçue par par l’architecte- Farshid Moussavi, devrait sortir de terre cet été. Et la seconde « l’Arbre blanc » de l’architecte Sou Fujimotoest est actuellement en construction et devrait voir le jour en 2018 !!!

Pour en savoir plus, voici quelques liens utiles :

http://www.lecourrierdelarchitecte.com/article_4569

http://www.20minutes.fr/montpellier/1807131-20160315-montpellier-folies-architecturales-arrache-marche-immobilier

La piste des Géants : projet de reconversion à Montaudran

KANSEI TV vous présente :

La Piste Des Géants !

Avec une ouverture prévue pour fin 2018, le projet de reconversion culturelle du site de Montaudran baptisé la Piste des Géants, répondra à deux ambitions et mêlera deux époques au sein d’un quartier en totale métamorphose. Une véritable mise en lumière des pionniers de l’aéronautique ! Ce projet fait parti du grand projet de l’Aerospace qui se situe à Montaudran. Monsieur Moudenc, Maire de la ville de Toulouse, nous a fait l’honneur de nous présenter les lieux.

Puis Une revisite du passé  propice au voyage et à l’émerveillement sur La Piste des Géants!

A lire aussi….

Rachat aéroport de Toulouse

Pour les opposants à la privatisation de la société de gestion de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, la perspective d’un rachat d’un tiers des parts de Symbiose (le futur nouvel actionnaire) n’est rien de moins qu’une supercherie. D’abord opposé à l’ouverture du capital, Alain Di Crescenzo y voit quant à lui « une carte à jouer ».

Depuis qu’on sait que Symbiose a été choisi par l’État pour racheter 49,9 % du capital de la société de gestion de l’aéroport de Toulouse, il se dit que le consortium sino-canadien rétrocèderait un…

Réalisé par : La Collab