Une maison du lot toute en transparence et pierres naturelles

24
28 septembre 2017

C’est dans le lot, près du petit village de Lalbenque que Kansei rend visite à un propriétaire pas comme les autres puisqu’il est aussi l’architecte de la construction de sa maison : Laurent Tournié.

Dans cette région où la pierre est de tradition, il commence par dessiner de grands murs en béton qui délimitent la maison. Puis, en prenant le temps de la reflexion, il les bâtit finalement en pierre.

Une des originalités de cette maison est que les 2/3 de son espace sont extérieurs mais bâtis ce qui représente plus de 300 m2 en rapport avec une surface habitable de 105m2.

Elle a un dispositif cruciforme et tout est organisé autour de la salle principale ce qui aboutit à un grand axe domestique et une mise en œuvre de la transparence.

L’espace est structurée en strates que l’on franchit au fur et à mesure que l’on progresse dans la maison.  Le couloir de nage en est l’avant dernière strate et est basé sur une expérimentation à partir du Modulor du Corbusier (notion architecturale inventée en 1945).

« Le fait d’être l’architecte de ma propre maison m’aide beaucoup. D’abord pour comprendre mes clients, car j’ai souffert en tant que maître d’ouvrage. C’est toujours difficile de bâtir sa propre maison. Ca m’a fait progresser. C’est un laboratoire car on n’a pas le même  calendrier qu’avec un client. On peut donc se permettre d’expérimenter.
En tant qu’architecte quelque soit son âge, on doit être débutant tous les jours. Débuter mais connaître. Je commence à connaître ce que je fais. » nous confie Laurent Tournié.

Réalisé par : La Collab